Comment survivre la Maturité

A Swiss flag is pictured on the Mont-Blanc bridge over Lake Leman in Geneva March 21, 2014. REUTERS/Denis Balibouse (SWITZERLAND - Tags: SOCIETY TRAVEL)

Par Amandine Saltiel Matu 12ème et Katarina Hochschild IB 12ème (Matu 10ème + 11ème)

Tout d’abord, la maturité est le diplôme suisse qui consiste de 12 matières en total et se fait en 4 ans. La différence avec l’IB est qu’il y a plus de matières et nous ne pouvons pas les choisir. Il y a aussi une exception pour une matière qui est l’option spécifique entre: bio-chimie, art ou eco-droit.

Les points positifs de la maturité sont que les classes sont petites; nous ne sommes que 8 au total en 12ème! Nous connaissons nos camarades par coeur après ces 4 ans.  La classe fait partie d’une deuxième famille car nous sommes toujours ensemble et il y a une bonne ambiance. Aussi, nous avons une bonne relation avec nos professeurs. En effet, nous avons les mêmes professeurs durant 4 années. De plus, il ne faut pas avoir peur de leur poser des questions puisqu’ils sont toujours là pour nous. Par exemple en physique, si vous avez eu une mauvaise note il est possible de refaire le test. Durant le début de l’année de 12ème, nous avons pu déplacer un cours pour finir à midi le vendredi. Les professeurs sont donc très flexible.

Par ailleurs, l’apprentissage de la maturité se fait beaucoup par coeur. Elle demande énormément de travaille, donc il ne faut jamais oublier de faire des fiches de révisions, et encore pire, de perdre ces fiches de révisions! L’année de 10ème et de 11ème sont assez facile. Il suffit d’être organisé et il n’y a pas de problèmes. Nous conseillons d’avoir déjà son sujet de TM pour commencer à le rédiger pendant cet été.

Enfin, les examens sont moins stressants car nous ne sommes pas avec d’autres élèves. En effet, nous sommes dans une petite salle juste avec les élèves de la maturité. Il n’y a pas la pression en ayant sa pochette plastique pour les stylos, l’interdiction d’avoir une étiquette sur les bouteilles d’eau… En ayant la maturité en poche, nous pouvons entrer partout.  Le diplôme ne nous ferme pas des portes car nous passons les 12 matières et nous avons donc une connaissance très vaste. Il suffit d’avoir le diplôme et de bonnes notes comme l’IB.

Or, il y a aussi quelques points négatifs. Le travaille s’accumule toujours très vite, donc il est important de ne jamais le laisser pour la dernière minute. Les professeurs donnent assez de temps pour faire les devoirs; on ne reçoit jamais du travail pour le lendemain par exemple. Normalement, les tests sont donnés au moins une semaine en avance, pour avoir assez de temps et pour s’organiser. Donc, même avec tout le travaille de maturité, il est facile d’avoir du temps libre pendant les weekends ou même pendant la semaine si on reste organisé.

En effet, la 12ème est l’année la plus difficile pour les élèves de maturité avec la pression des 1er partiel durant l’été, les 12 matières à réviser, le ‘’Travail de maturité’’ (T.M.), etc. Il faut donc s’accrocher, rester organisé et même si tu n’as pas de devoirs, réviser quand même en lisant de l’histoire par exemple. Un autre aspect difficile de la 12ème est de survivre l’été à réviser. Durant l’été de 12ème et 13ème, il faut aller à l’école pendant 2 semaines car il y a les vrais examens de Maturité en août à Lausanne. Donc, il est important de rester organisé dans tous les sujets et donner la priorité aux sujets plus importants et/ou plus difficiles.  

Pour conclure, la maturité est un super diplôme pour tous ceux qui veulent avoir des petites classes avec une ambiance de famille. Tout le monde peut réussir la maturité si vous êtes prêt à rester organisé et faire le travaille demandé.

Bonne chance à tous les élèves de maturité actuels et futurs!